Les vacances se dirigeant doucement vers la fin, nous avons décidés de rédiger un espèce « d’autel » à celles-ci, toutes les choses qui vont nous manquer et qui ne sont possibles que lorsque les cours ne sont plus d’actualités. De cette manière, nous pouvons vraiment réaliser et apprécier toutes ces choses qui d’ici quelques jours (ou semaines pour les chanceux) seront momentanément impossibles.


Holiday memories


Veiller tardgiphy

Les longues soirées qui n’ont plus d’heures et l’indifférence pour le temps contrastant avec l’obligation, en période scolaire, de s’assurer un taux de sommeil suffisant (qui n’est jamais atteint, soyons francs).

Les grasses matinées

tumblr_nj025bE0B01u9vg89o1_500

Les deux premiers points seront à jamais liés, nous pouvons doucement dire adieu au réveil dans l’après-midi que nous apprécions tous. Comment sommes-nous censés supportés d’être tirés du sommeil par le son désagréable de notre réveil quand quelques jours auparavant, après 10 heures de sommeil Up in the sky de 77 bombay Street, retentant dans la maison, nous mettait en joie?

Les séries et films

orange-is-the-new-black-title

Autant nous pouvions finir 2 saisons en une journée, autant avec le retour à la réalité, ce mode de vie est fini, on va devoir se restreindre à quelques épisodes par soir après les devoirs. Orange is the new black, Scream ou encore The Blacklist vont s’étaler en semaines de visionnage.

La nourriture à profusion

images

Qu’on se l’avoue, pour la plupart d’entre nous, les vacances riment avec la possibilité de se nourrir quand on veux, de ce qu’on veux, où on veux. Finit les repas aux heures données, pas besoin de moment précis pour manger une bonne glace, un délicieux smoothie ou du chocolat. C’est le bon temps où on recommence son régime une bonne dizaine de fois et qu’on se promet de faire du sport, mais juste une dernière part de gâteau avant pour se donner du courage.

Les sorties

CAMPING

Et oui, plus besoin de se limiter aux week-end (si bien sûr il n’y a plus de travail à finir pour les cours). Chaque jour est un vendredi. Les parents relâchent la pression, on peux enfin faire, plus ou moins, ce qu’on veux. Soirées, camping, festival, shopping, visites d’un nouveau pays, tout est à portée de mains.

En soit, tout ce qui compose les vacances va nous manquer. Jeudi marque, pour nous, la fin de cette liberté et le début des responsabilités. (Bon ok, on exagère un tout petit peu)


Et vous, quand recommencez-vous les cours? qu’est-ce qui vous manquera le plus?

Advertisements