Souvent, bien trop souvent même, on a tendance à voir des chiffres au lieu des abonnés (faites pas genre que c’est pas le cas). Ce ne sont plus des personnes qui lisent peut-être ou pas notre blog, mais juste des numéros qui augmentent. Et la satisfaction est là. On a 10, 20, 50, 100, 300 personnes qui nous suivent. Waouh, c’est dingue, faut qu’on écrive plus, qu’on pique les articles des blogueuses les plus lues afin qu’on nous aime aussi. Mais pourquoi faire ça au juste ? Pour le besoin de reconnaissance, ben tiens! Mais arrêtons voir d’envier les autres et soyons heureux avec ce qu’on a. Qu’on ait qu’un abonné ou des centaines, l’essentiel est qu’on aime ce qu’on fait, qu’on ait du plaisir avec notre blog. Même s’il est différent, peu lu ou moins actif que certains autres. Je crois que si le plaisir n’est plus là, il faut faire quelque chose. J’aimerais donc vous présentez ce que je fais lorsque la reconnaissance vient avant le plaisir. Peut-être que ces quelques points vont vous permettre de vous rendre fière de votre blog comme il est!

① Prendre du recul par rapport aux autres

Peut-être que pendant un certain temps il faudra arrêter de lire d’autres blogs, afin de ne pas se comparer. C’est normal que le votre ne soit pas pareil. Si vous n’avez pas autant d’abonnés ou commentaires que certains, ça ne veut pas dire que votre contenu est mauvais. Peut-être qu’il touche juste moins de personne. Et puis, ne pas faire partie des blogueuses les plus influentes, vous garde de beaucoup de choses négatives. Parfois, c’est mieux de ne pas avoir des centaines de personnes qui guettent vos faits et gestes à tout moment!

② Discuter avec ses abonnés

Pourquoi ne pas prendre du temps sur les réseaux sociaux pour discuter un peu avec vos abonnés ? Leur demander comment ils ont découvert votre blog, ce qui leur plaisent ou alors juste créer des liens avec ces personnes qui vous lisent. Vous allez découvrir vos abonnés formidables sans qui votre petit bijou n’aurait pas pu avancer. Parfois, il suffit juste de cela pour se rendre compte de la chance que l’on a de pouvoir écrire, d’avoir un blog et de pouvoir le gérer comme on veut.

③ Se poser les bonnes questions

Quelles sont les raisons qui vous ont donnés envie de créer votre blog ? Quelles sont celles qui vous poussent à continuer maintenant ? C’est normal parfois de devoir revoir ses priorités, car on tombe vite dans un mauvais engrenage. Je pense que le plus important est d’avoir un blog à notre image, et surtout qu’il nous plaise. Continuez à traiter de vos sujets préférés si vous les aimez, il y aura toujours des gens pour avoir les mêmes centres d’intérêt que vous. Ne vous forcez surtout pas à écrire sur un sujet qui ne vous plaît pas, cela va se voir. Et surtout, gardez bien à l’esprit pourquoi vous avez commencé ce blog, cela doit être votre motivation.

④ Ne pas regarder le nombre

Facile à dire, mais pas forcément à faire. Je vous conseille d’abord d’enlever les chiffres visibles sur votre blog, car vous aurez tendance à y jeter trop souvent des coups d’œil. Une autre possibilité est d’utiliser votre plateforme que pour poster vos articles et répondre aux commentaires, sans rien  y faire d’autre, sans ouvrir la page maudite. Très difficile certes, mais indispensable certaines fois.

⑤ CONTINUER

Et oui, des fois il faut juste un peu de patience pour voir une augmentation d’abonnés. Mais il faut continuer, et pour les bonnes raisons. Pour faire marcher votre blog, pour l’alimenter, pour le chouchouter, le modifier, l’aimer, et non pas pour voir les chiffres augmenter. C’est sûr que c’est motivant. Mais il faut se motiver avec autre chose que cela. Avec les commentaires, un avis extérieur de la part d’un ami ou d’une connaissance, et même avec soi-même. T’aimes ton article, parfait continues. Tu ne l’aimes pas ? Changes-le, fais comme tu veux. Qui t’aime te suives, comme dirait le fameux dicton!

Et vous, vous avez aussi un peu de mal à trouver vos priorités des fois ? 

Advertisements